Fabricant de coque piscine polyester et réseau de piscinistes » Questions fréquentes » Quels sont les risques de transmission de virus dans l'eau de piscine ?

Quels sont les risques de transmission de virus dans l'eau de piscine ?


Est-il dangereux de se baigner lors d’épidémies ? Quelle sont les précautions à prendre pour éviter la transmissions de virus lors de la baignade ?

Lors d’épisodes épidémiques de grippe, ou plus récemment de coronavirus (covid-19), ces questions se posent et interrogent sur la sécurité de la baignade, que ce soit au sein de piscines collectives ou privées.

Alliance Piscines vous conseille pour profiter de conditions de baignade sûres.

Les virus survivent-ils dans l’eau du bassin ?


Un avis émis par le Haut Conseil de la Santé Publique et publié par le Ministère de la Santé début mars 2020 rappellent que les virus enveloppés, comme le virus de la grippe ou les virus de la famille de coronavirus (comme le Sars-CoV-2, responsable de l’épidémie de covid-19) sont trop fragiles pour survivre dans l’eau et sont incapables de se multiplier dans cet environnement.

De plus, un autre rapport de l’OMS, Organisation Mondiale de la Santé, précise quant à lui les conditions de destructions du virus dans l’eau. Dans une eau à 20°C, avec un pH proche de 7 et une teneur en chlore de 0,6mg/l, le virus Sars-CoV (responsable de l’épidémie de 2003 et similaire au Sars-CoV-2) devient inactif en moins d’une minute.

À noter que dans le cadre d’une piscine privée, le taux de chlore recommandé doit être compris entre 1,5 et 2mg/l, soit bien en dessus des taux de destruction observés du virus dans l’eau.

Adopter les bons gestes pour la sécurité de tous


Adopter les bons réflexes, c’est assurer une baignade sûre à sa famille et ses proches. Cela passe par un entretien de l’eau du bassin et par le respect des gestes barrières en situation épidémique.


Un entretien irréprochable de l’eau


Une eau de piscine bien traitée permet d’inactiver le virus dans l’eau et d'éviter les risques de transmission. L’utilisation de produits d'entretien comme le chlore est recommandé et permet d’obtenir une eau désinfectée et qui plus est, désinfectante.

De plus, les rayons UV émis par le soleil et la hausse des températures sont des éléments supplémentaires responsables de l’inactivation du virus.


Le respect des gestes barrières


Ces informations indiquent que le danger de transmission ne vient pas l’eau. Ce sont les comportements dans le bassin ou autour qui restent à risque si les mesures de distanciation et d’hygiène ne sont pas respectées.

On recommande ainsi de limiter le nombre de baigneurs dans le bassin et de respecter les distances de sécurité. La promiscuité étant le facteur de transmission le plus fréquent pour les virus se transmettant par voie respiratoire (comme dans le cadre de pandémie de covid-19).

Le respect des gestes barrières passe également par le réflexe de se laver les mains avant la baignade et de désinfecter régulièrement les équipements permettant l’accès à l’eau comme les rampes, ou les boutons de douches d’extérieur.


En résumé, il est possible de profiter des plaisirs de la baignade en s’assurant que le traitement de l’eau soit bien réalisée et les gestes barrières respectés. Comme dans la vie de tous les jours, que ce soit dans la rue, les magasins, écoles, entreprises, c’est l’environnement qui est à risque. Il est du devoir de chacun de respecter les mesures sanitaires émises par le gouvernement et les institutions de santé pour éviter la transmission de virus.


Les autres questions fréquentes :