Fabricant de coque piscine polyester et réseau de piscinistes » Actualités piscine » Guide pratique de la piscine enterrée

Guide pratique de la piscine enterrée

Faire construire une piscine enterrée chez soi est un projet qui requiert de l’engagement, aussi bien à titre personnel que financier.

C’est une entreprise qui demande de réflexion en amont sur le type et la taille de la piscine, sur son revêtement, les coût d'entretien après la mise en route, les formalités légales et des nombreux autres points.

Bien choisir son modèle de piscine



De nos jours, il n’est plus nécessaire d’avoir un grand jardin pour pouvoir bénéficier des plaisirs qui nous procurent une piscine. Elles se déclinent en diverses tailles, de la mini-piscine creusée au couloir de nage XXL et existent sous différents formats : rondes, carrées, rectangulaires, en forme de haricot.

On peut dire que l’imagination est la seule limite. Il existe également des piscines hors-sol, semi-enterrées ou complètement enterrés. Cependant, les particuliers qui cherchent à installer une piscine pérenne et durable ont intérêt à choisir la piscine enterrée.

Parmi les différents types de piscines enterrés, on compte par exemple, la piscine en béton, la piscine coque et la piscine enterrée en kit.

Les formalités de la piscine enterrée



Depuis 2004, et cela, dans un souci de protection des enfants de moins de 5 ans contre les risques de noyade, le législateur impose à tous les propriétaires de piscines enterrées de protéger leurs bassins avec des dispositifs de sécurité qui doivent répondre aux normes de sécurité AFNOR (association française de normalisation) :
  • La norme NF P90-306 concerne les clôtures de piscine
  • La norme NF P90-307 concerne les alarmes de piscine
  • La norme NF P90-308 concerne les couvertures de piscine
  • La norme NF P90-309 concerne les abris de piscine

Les formalités d’installation de la piscine enterrée



Qu’il s’agisse d’une mini-piscine ou d’une grande piscine, personne ne peut se soustraire aux obligations légales. Il est donc indispensable de faire un tour dans la mairie de la commune où la piscine sera construite pour connaître les réglementations en vigueur :

  • Les règles d'urbanisme pour s’assurer que le terrain est bien situé dans une zone urbaine ou zone à urbaniser, et non dans une zone non-constructible
  • Les formalités administratives obligatoires
  • Déclaration de travaux pour toute piscine enterrée de 10 et 100 m² de surface et 60 cm de hauteur
  • Demande de permis pour toute piscine couverte par un abri de piscine haut de plus de 1,80 m
  • Respect d’une distance minimum de 3 mètres entre le bord de la piscine et la clôture des voisins pour éviter de déranger ces derniers

Dans les 3 mois suivant la fin du chantier, il est impératif de déclarer la construction de la piscine aux impôts, car elle va induire un nouveau calcul de la taxe foncière et de la taxe d'habitation.

Les étapes de la construction d’une piscine enterrée



En règle générale, il y a 5 étapes bien distinctes pour la construction d’une piscine enterrée :

  • La préparation du terrain et des travaux de terrassement
  • La construction du bassin
  • La mise en place des pièces à sceller : raccordements hydrauliques et électriques ainsi que le revêtement de la piscine
  • Le remblaiement
  • L'installation facultative mais conseillée des finitions : margelles, plage de piscine, l'ameublement autour du bassin, etc

L’entretien de la piscine

Tout comme pour les autres pièces de la maison, la piscine nécessite un entretien régulier sinon sa durée de vie risque d’être très réduite. La maintenance passe par un contrôle hebdomadaire de la qualité de l’eau (vérification du pH, TAC, et du TH) et un traitement constant (au chlore, au sel, au brome, etc.) afin d’éviter le développement d’algues et des bactéries.

L’utilisation d’un robot permet un nettoyage uniforme des parois et du fond du bassin afin que la structure puisse garder un aspect neuf. Pensez à mettre la piscine en hivernage à la fin de la saison des baignades et dès que la température de l’eau descend en dessous de 15°C.